Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fimeco Baker Tilly Expert-Comptable Audit et Conseil

Hermès va construire une manufacture de 250 emplois à Bordeaux Métropole

Hermès va construire une manufacture de 250 emplois à Bordeaux Métropole

Le groupe Hermès International, à Paris, annonce ce lundi la création d’ici 2020 de deux nouvelles manufactures pour augmenter sa capacité de production en maroquinerie-sellerie, dont une sur le territoire de la métropole bordelaise, à Saint-Vincent-de-Paul.

La Maroquinerie de Montereau sortira de terre à Montereau-Fault-Yonne, en Seine-et-Marne, tandis que la Maroquinerie de Guyenne verra le jour sur la rive droite de Bordeaux Métropole, à Saint-Vincent-de-Paul. Chacun de ces deux établissements va employer 250 artisans selliers-maroquiniers "qui seront formés aux savoir-faire d'excellence de la maison parisienne" annonce ce groupe de référence dans le luxe, qui a réalisé 5,2 Md€ de chiffre d'affaires en 2016 pour plus de 1 Md€ de résultat net.

Hermès emploie 13.059 salariés dans le monde, dont 8.060 en France et parmi eux 3.136 artisans selliers-maroquiniers, qui fabriquent selles, articles d'équitation en cuir, sacs, bagages et petites-maroquinerie dans 15 sites de production. La nouvelle de cette implantation sur le territoire de Bordeaux Métropole est d'autant plus frappante qu'Hermès est déjà bien implanté dans la région : à Montbron (Charente), Nontron (Dordogne) et Saint-Junien (Haute-Vienne).

Un centre de formation dès 2018 à Ambarès

Bordeaux Métropole, dont Alain Juppé, maire (LR) de Bordeaux, est le président, souligne qu'Hermès va dès 2018 ouvrir un centre de formation aux savoir-faire artisanaux tout près de Saint-Vincent-de-Paul, à Ambarès-et-Lagrave. Le président de Bordeaux Métropole mais aussi sa vice-présidente (LR), Virginie Calmels, également première adjointe au maire de Bordeaux et Max Colès maire (DVD) de Saint-Vincent-de-Paul se réjouissent de cette annonce : "La métropole bordelaise est aujourd'hui compétitive et constitue un véritable pôle d'attraction pour les entreprises porteuses de projets. L'émergence d'un pôle maroquinerie va permettre d'attirer de nouveaux talents, d'autant que les personnes recrutées seront formées pendant 18 mois aux savoir-faire d'excellence de la maison Hermès. Le développement d'activités productives à haute valeur ajoutée est dans notre cœur de cible et s'inscrit véritablement dans l'ADN de Magnetic Bordeaux (la marque dédié au marketing territorial, NDLR) " se félicitent ainsi les élus.

source : objectifaquitaine.latribune.fr

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article