Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fimeco Baker Tilly Expert-Comptable Audit et Conseil

Innovations managériales : procédez par étapes pour changer l'entreprise

Innovations managériales : procédez par étapes pour changer l'entreprise

Vous êtes tenté par une nouvelle forme de management ? Assurez-vous que cette dernière correspond bien aux besoins et à la culture de votre entreprise, puis procédez par petits pas. 

Très à la mode, les nouvelles pratiques de management transforment durablement la façon de travailler des managers et des collaborateurs. Les exemples d'innovations managériales ne manquent pas : management par objectifs, méthodes de contrôle à 360°, équipes autodirigées, management à distance… Plusieurs modèles font également parler d’eux tels que la « libération d’entreprise », « l’holacratie » ou encore la « sociocratie ».

Les témoignages de chefs d’entreprise attestent d’ailleurs de leur efficacité tant en termes de performance que de bien-être.

On peut alors être tenté d’appliquer à son tour un de ces modèles « miracle ». Mais attention aux modes managériales ! Il ne suffit pas de mettre en œuvre un modèle qui a déjà fonctionné pour hériter des mêmes bienfaits. Les risques seraient d'imposer un fonctionnement qui ne corresponde ni aux besoins -encore faut-il les connaître-, ni à la culture de l’entreprise. Un modèle complètement étranger aux collaborateurs qui inévitablement, n’adhèreraient pas au projet. Flop assuré. Pour autant, ces modèles types ne sont pas à rejeter en bloc, car ils sont basés sur des idées pertinentes. Reste à effectuer un réel travail de transposition pour être sûr de proposer les innovations managériales adéquates. Décryptage avec 3 questions-clés à se poser et le témoignage de Fabien Comtet, associé fondateur et président de Kestio, une société de conseil et accompagnement des dirigeants pour leur performance commerciale, composée de 15 salariés permanents et 10 consultants externes.

Etablir son propre diagnostic

La remise en question de l'organisation peut venir de plusieurs facteurs : des éléments liés à la performance économique et sociale, des difficultés à satisfaire les attentes des clients, un environnement qui évolue rapidement et auquel il faut s'adapter, des concurrents qui innovent...

Autant de pistes pouvant conduire à une réflexion sur l’évolution des pratiques managériales, en identifiant évidemment en parallèle les besoins de l’entreprise et les résultats souhaités. Fabien Comtet raconte le cheminement qui a mené à réorganiser son entreprise : « Kestio a progressé rapidement. Au début, nous avions reproduit une organisation classique avec des pôles et des directeurs par pôle. Au bout de deux ans, nous avons constaté que cette organisation « pyramidale » avait accentué les rigidités et le contrôle, sans réelle valeur ajoutée. Les consultants ne s’y retrouvaient plus en termes de développement intellectuel et de réalisation de challenges en équipe. »

Test and learn

A ceux qui disent « Lance-toi et tu verras ! », mieux vaut répondre par la prudence. La période de transformation peut être déstabilisante et chronophage. Une bonne préparation contribue à la rendre la plus efficace possible. En amont, plusieurs scénarii peuvent être imaginés pour ajuster rapidement des initiatives décevantes.

Fabien Comtet explique comment il a passé le cap : « Le passage à un modèle responsabilisant a eu lieu en trois temps. Tout d’abord, un travail sur moi-même : lâcher le pouvoir et le contrôle n’est pas aisé. Ensuite, j'ai annoncé ma décision à mes deux associés. Six mois après, nous avons informé l’ensemble de la société lors d’un séminaire fondateur. Pour bâtir notre fonctionnement, nous avons travaillé en collaboration avec les consultants et deux systèmes ont été mis en place : un système interne de parrainage et la création de communautés d’expertise. Pour le moment, nous n’avons pas touché aux fonctions support telles que les Ressources Humaines, le financier, les systèmes d’Information. Au bout d’un an, en janvier 2018, nous verrons ce qui fonctionne et déciderons de manière collective des évolutions à apporter. »

source : https://business.lesechos.fr

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article