Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fimeco Baker Tilly Expert-Comptable Audit et Conseil

Entrepreneurs : les quatre piliers pour avoir la pêche

Entrepreneurs : les quatre piliers pour avoir la pêche

56% des entrepreneurs avouent avoir ressenti une baisse de moral en 2016, selon une récente étude de la MMA. Gérard Boivin, titulaire d'une chaire au CNAM, donne ses conseils pour rester en forme.

Bonne santé et entrepreneuriat ne semblent pas toujours être synonymes : durant l’année 2016, pas moins de 56% des entrepreneurs avouent avoir ressenti une baisse de moral, selon une étude sur la santé des entrepreneurs faite par la MMA.

«Pour être un entrepreneur en forme il faut concilier équilibre alimentaire, activité physique, sommeil et stress», explique Gérard Boivin, docteur en économie et titulaire d‘une chaire au CNAM. Ces quatre facteurs seraient selon lui les ingrédients indispensables pour mener une vie saine.

Equilibre alimentaire

Seize ans après la campagne nationale de promotion de la consommation de fruits et légumes de 2001, les français ne consomment en moyenne que les deux tiers de ce qui leur est recommandé. Seul un français sur quatre atteint la barre des cinq fruits et légumes journaliers. 
« En France, la consommation de viande, de poisson et d'oeuf est trop importante, mais aussi celle du sel et des glucides simples », explique Gérard Boivin.

Sommeil

« Les dirigeants d’entreprises sont adeptes du dormir moins pour travailler plus », confiait en juin 2017, Olivier Therès, fondateur d'Amarok. Il semble que les entrepreneurs sont moins attachés à leur oreiller puisqu’ils ne dorment que 6h30 en moyenne par jour, contre 7h15 pour le reste de la population française, selon Olivier Therès. Soit une différence hebdomadaire de 5h15.
Risques d’AVC, d’obésité, de diabète ou encore d’infertilité, les effets secondaires d’un manque de sommeil ne sont pas à sous-estimer !

Florence Bénichoux, la directrice générale de Better Human Cie, recommandait en août 2016 : «si vous n’êtes plus capables de réfléchir, vous devez dormir une ou deux heures de plus par jour», ajoutant que les micro-siestes faisaient parfaitement l’affaire.

Activité physique

Rester dans un bureau n’est pas bon pour le corps : la sédentarité est la quatrième cause de mortalité reconnue par l’Observatoire Mondial de la Santé (OMS). « Étirez-vous toutes les deux heures, si vous n’aimez pas le sport, allez danser ou faire ce que vous aimez, mais bougez-vous ! », recommandait ainsi Florence Bénichoux aux entrepreneurs.

Pour sa part, Gérard Boivin conseille d’avoir une activité physique régulière, « 20 minutes de sport par jour ou 1h30 par semaine suffisent, observe-t-il. Lorsqu’on a cette activité, ça va beaucoup mieux ! »

Stress

Le résultat le plus marquant de l’étude de la MMA reste celui lié au stress, responsable de la mauvaise santé de 58% des entrepreneurs. Paradoxalement, les chefs d’entreprise sont 49% à penser que le stress est positif pour leur travail mais aussi 72% à estimer que celui-ci est néfaste pour leur santé. Il semblerait donc que les entrepreneurs considèrent qu’une tension basse et une bonne productivité sont rarement conciliables. S'instaure alors le dilemme : « Dois-je prendre soin de ma santé ou de mon entreprise ? »

Cependant ce choix n’est pas cornélien : tomber malade ne semble pas être le meilleur facteur de productivité. Pour éviter le stress, il faut parfois s’éloigner du monde du travail, et surtout déconnecter. Ce que les entrepreneurs ont encore du mal à faire : 57% d'entre eux consultent leurs mails professionnels pendant leurs vacances, selon une étude Vistaprint.

source : business.lesechos.fr

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article