Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fimeco Baker Tilly Expert-Comptable Audit et Conseil

Nouvelle hausse des créations d'entreprises en mai (+2,9% sur un an)

Nouvelle hausse des créations d'entreprises en mai (+2,9% sur un an)

Sur trois mois à fin mai, les créations d'entreprises classiques ont continué de progresser, avec des hausses de 4,7% pour les sociétés et de 3,2% pour les entreprises individuelles - hors microentrepreneurs, lesquelles ont reculé de 4,2% sur la période. La hausse sur un an s'établit désormais à presque 3%.

Le nombre de créations d'entreprises en France est reparti à la hausse en mai pour s'inscrire à 47.164, soit 1,6% de plus qu'un mois plus tôt, selon les données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrables publiées mercredi par l'Insee. Initialement annoncé à -1,7%, l'évolution du nombre total de créations d'entreprises en mars a été revue en baisse de 0,2 point, à -1,9%.

En excluant les microentrepreneurs (ex-auto-entrepreneurs), les créations d'entreprises de mai ont également progressé de 1,6%. Sur les trois mois à fin mai, en données brutes, le nombre cumulé de créations d'entreprises est en hausse de 0,7% par rapport à la même période un an plus tôt.

Le transport et le soutien aux entreprises tirent la tendance

Les immatriculations de microentrepreneurs ont reculé de 4,2% sur la période, tandis que les créations d'entreprises classiques ont continué de progresser, avec des hausses de 4,7% pour les sociétés et de 3,2% pour les entreprises individuelles hors microentrepreneurs. Selon l'Insee, le soutien aux entreprises et le transport sont les secteurs qui enregistrent le plus fort nombre de créations.

+2,9 % sur les douze derniers mois

Sur un an, en données brutes, le rythme de croissance des créations d'entreprises a ralenti à +2,9% fin mai après +4,6% à fin avril.

Cette hausse a principalement été alimentée par le dynamisme des créations d'entreprises individuelles hors microentrepreneurs (+6,0%) et des créations de sociétés (+5,6%)

Les immatriculations de microentrepreneurs, quant à elles, ont reculé de 1,1%. Le mois dernier, 39,7% des créations enregistrées au cours des douze mois précédents étaient des demandes d'immatriculation de microentrepreneurs, contre 41,3% un an plus tôt.

source : www.latribune.fr

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article