Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fimeco Baker Tilly Expert-Comptable Audit et Conseil

Le télétravail dope la productivité… et l’esprit d’équipe !

Le télétravail dope la productivité… et l’esprit d’équipe !

Le télétravail, outil de productivité et de lien social ? C’est la conclusion de l’étude du cabinet Monar pour Polycom. En laissant de l’autonomie aux salariés, une organisation du travail plus flexible les rend plus productifs et plus attentifs aux autres.

Les Français ne sont pas encore convaincus par le télétravail. Pourtant, cette flexibilité dope la productivité au sein d’une entreprise et resserre les liens au sein de l’équipe. Telles sont les conclusions d’une enquête mondiale du cabinet Monar pour Polycom. Seuls 58% des salariés français ont bénéficié en décembre 2016 d’aménagements en matière de lieu de travail que proposait leur entreprise, contre 62% en moyenne au niveau mondial. Pourtant, plus des deux tiers des entreprises françaises proposaient ces aménagements, signe d’une évolution des mentalités.

Les Français choisissent majoritairement leur domicile comme lieu de télétravail (68%), loin devant les espaces de coworking (16%). Ils cherchent avant tout des lieux où se concentrer plus facilement (31%) et où leur créativité peut s’exprimer (16%). Et ça paye. Pour 61% des salariés interrogés, cette flexibilité leur permet d’être plus productifs. Un enthousiasme bien moindre par rapport aux chiffres mondiaux : 98% des 24 000 personnes interrogées estiment que pouvoir accéder à ses outils de travail n’importe où accroît leur productivité. Le regard des collègues et de la hiérarchie est pourtant le principal frein au télétravail. 62% des personnes interrogées – et même 66% des millenials – craignent ainsi d’être considérées comme non productives lorsqu’elles ne travaillent pas dans les locaux de l’entreprise. Une préoccupation qui nécessite de repenser l’évaluation du travail pour s’adapter à une organisation plus flexible, par exemple en évaluant les performances sur les rendus et non sur la présence du salarié.

D’autant que l’étude du cabinet Monar bat en brèche une autre idée reçue sur le télétravail : l’isolement vis-à-vis des collègues. 91% des interrogés disent ainsi mieux connaître leurs collègues grâce au télétravail. Un résultat qui s’explique par l’internationalisation des entreprises : deux tiers des répondants travaillent avec des collègues situés dans d’autres bureaux, qui parlent donc parfois une langue différente. La technologie peut, dans ce cas, permettre de rapprocher des collaborateurs géographiquement ou culturellement éloignés, grâce à des outils dédiés à l’instar de la vidéo. “Les nouveaux outils de collaboration et de communication incitent les employés à décrocher plus souvent leur téléphone pour établir des contacts en direct et créer des liens durables“, appuie Jeanne Meister du cabinet Future Workplace.

source : www.maddyness.com

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article