Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fimeco Baker Tilly Expert-Comptable Audit et Conseil

9 cadres sur 10 ont des idées pour faire progresser leur entreprise

9 cadres sur 10 ont des idées pour faire progresser leur entreprise

Selon une étude du spécialiste du management Oreysis, de nombreux cadres ont néanmoins le sentiment que leur employeur les empêchent d'agir par manque de confiance. Une personne interrogée sur cinq déplore aussi la lourdeur des processus de fonctionnement.

Lâchez la bride aux cadres! Voici l'enseignement que l'on peut tirer d'une étude menée par l'entreprise spécialisée dans le management Oreysis (1). Les entreprises disposent d'un gisement de performances et de compétences, mais qui est trop souvent que partiellement exploité en raison d'un mode de management trop strict et pas assez flexible.

En effet, 94% des cadres interrogés affirment avoir des idées pour faire progresser leurs entreprises. Ils sont 96% à se dire motivés pour les mettre en œuvre. Mais l'organisation des entreprises n'est pas toujours favorable à l'émergence et à la mise en avant de ces idées. Le manque de flexibilité de l'organisation apparaît comme un frein aux initiatives que pourraient prendre les collaborateurs. Un cadre sur cinq déplore la lourdeur des processus de fonctionnement, qui décourage ainsi tout changement. Ils sont presque autant (19%) à regretter le travail en silo des différents services, c’est-à-dire des responsabilités fragmentées en sous-ensemble sans chercher des synergies.

Autre frein à l'autonomie des cadres dans la gestion de leurs dossiers: des pratiques managériales trop rigides n'offrant pas d'autonomie. Ainsi, 16% des sondés mettent en avant le manque de confiance, le manque d'entraide et le manque de sens dans leur entreprise. Une personne interrogée sur six regrette l'opacité et la rétention d'informations ce qui ne leur permet pas d'exercer ses talents pleinement.

Prendre en compte le point de vue de ses collaborateurs

Ce management à l'ancienne aboutit à un gâchis de talent et un manque à gagner pour les comptes de l'entreprise. Car les employeurs qui favorisent la prise d’initiatives de leurs cadres font coup double: leurs résultats sont meilleurs et leurs collaborateurs plus heureux, souligne Oreysis. Ainsi, dans les structures définies comme très performantes, l’environnement de travail est considéré comme propice aux initiatives par 93% des sondés. Dans ces entreprises, l'organisation est aussi considérée comme flexible par près de huit cadres sur dix.

Le rôle du manager est primordial pour atteindre ces résultats: dans 79% des entreprises performantes ou très performantes, les cadres considèrent leur manager comme un "leader, inspirant, bienveillant, qui prend en compte leur point de vue et les soutient". Au final, la possibilité de donner la pleine mesure de leur talent rend les salariés plus épanouis au travail: ils sont 87,5% à se déclarer épanouis. C'est 26 points de plus que dans les entreprises peu performantes.

source : bfmbusiness.bfmtv.com

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article