Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fimeco Baker Tilly Expert-Comptable Audit et Conseil

PME : faire émerger les champions de demain !

PME : faire émerger les champions de demain !

A la veille d'une élection majeure pour notre pays et alors que celui-ci peine à sortir de la croissance molle, une question centrale se pose au futur président de la République et à chacun d'entre nous : quels moyens la France veut-elle désormais mobiliser et quelle méthode doit-elle adopter en 2017 pour faire grandir ses entreprises ?

Le traitement de cette question est essentiel. Car, aujourd'hui, une poignée seulement d'entreprises parviennent à franchir les différents paliers de croissance : l'économie française compte 1 % de PME de plus de 50 salariés (contre 3 % en Allemagne) et seulement 5.000 entreprises de taille intermédiaire (ETI) contre le triple outre-Rhin et presque le double en Italie.

Depuis sa création en 2010, Pacte PME multiplie les initiatives pour stimuler les coopérations entre grands groupes et sociétés de moins de 250 salariés, avec des premiers résultats tangibles : près de 25 % des dépenses d'achat des grands groupes adhérents de l'association sont désormais orientées vers les PME françaises !

La relation entre grands clients et fournisseurs s'améliore également : plus de 7 fournisseurs sur 10 interrogés en 2016 dans le cadre du baromètre Pacte PME déclarent être satisfaits de la qualité de leurs relations avec les grands donneurs d'ordre industriels et financiers adhérents de Pacte PME.

L'Etat a un rôle majeur

Naturellement, beaucoup reste à faire. Le 15 novembre dernier, Pacte PME - réunissant 52 grands comptes et 34 organisations professionnelles - lançait une nouvelle plate-forme de partage de compétences entre grands groupes et PME (Pacte Compétences), afin d'aider celles-ci à monter en expertise. D'ici à la fin de l'année, nous mettrons aussi à la disposition des entreprises de toutes tailles un nouvel outil collaboratif pour les aider à exporter ensemble.

Bien qu'essentielle, l'initiative privée ne pourra se suffire à elle-même. L'Etat devra prendre toute sa place dans la promotion de cette alliance indispensable entre entreprises. Comment aider le nouveau président de la République à traduire cette nouvelle ambition de croissance et de transformation pour nos entreprises en acte ?

Dans notre Livre blanc à destination des candidats à l'élection présidentielle, nous plaidons pour l'adoption de 32 mesures, avec trois priorités absolues.

Stratégie numérique  : une nécessité pour les entreprises

La première est de s'assurer qu'avant la fin de l'année 2018 plus de 75 % des entreprises françaises se dotent d'une stratégie numérique, contre à peine 1 sur 5 actuellement.

Cela suppose le recentrage de la formation professionnelle sur l'acquisition des compétences digitales, mais aussi l'adoption de solutions agiles et dématérialisées de transfert d'expertises des grandes entreprises vers les PME.

Accélérer l'export

La deuxième priorité, c'est l'accélération de la projection des PME françaises à l'export. 10.000 entreprises supplémentaires chaque année devront pouvoir se projeter sur les marchés étrangers.

Cet objectif ambitieux appelle une mobilisation engagée des grands groupes (« co-exportation ») pour soutenir les primo-exportateurs.

Diminuer les retards de paiement

Enfin, le partenariat entre grands comptes et PME ne sera vraiment gravé dans le marbre que lorsque les retards de paiement auront reculé drastiquement. Les sanctions contre les mauvais payeurs ne respectant pas la loi de modernisation de l'économie (LME) sont utiles mais insuffisantes.

La dématérialisation des factures est une voie prometteuse, à condition que son agenda gagne en volontarisme. Mais c'est surtout en agissant sur les comportements et en faisant connaître les solutions moins connues, comme l'« affacturage inversé collaboratif », qu'il sera possible de faire bouger les lignes.

Qu'on ne s'y trompe pas : les PME françaises ont pris un retard alarmant dans leur montée en gamme. Agissons sans tarder et de manière unie pour aborder ce grand défi qu'est leur transformation.

source: www.lesechos.fr

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article