Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fimeco Baker Tilly Expert-Comptable Audit et Conseil

Guillaume Gibault : « Ne lâchez jamais ! Tout est possible »

Le fondateur du Slip Français (31 ans) a été désigné « Jeune entrepreneur préféré des Français ». Pour Les Echos Entrepreneurs, Guillaume Gibault revient sur sa réussite, l'une de ses erreurs et donne un conseil à tous les entrepreneurs.

Fondée en 2011, la marque Le Slip Français poursuit sa forte croissance. En 2016, Guillaume Gibault, le fondateur, espère près de 8 millions d'euros de chiffre d'affaires.

Sa petite entreprise de 40 personnes vient de lever des fonds (8 millions d'euros) auprès d'Experienced Capital Partners pour se développer à l'international. En 2017, Le Slip Français va aussi élargir son offre Femmes, et souhaite ouvrir de nouvelles boutiques à Lyon, Bordeaux, Toulouse...


Les Echos Entrepreneurs : Quelle a été selon vous la clé, le moment, la rencontre déterminante dans votre parcours pour la réussite de votre entreprise ?

Guillaume Gibault : Pour moi, le moment clé du Slip Français a été notre première campagne de vidéo virale, le détournement de la campagne présidentielle de 2012 : Le changement de slip, c'est maintenant ! Avec cette campagne, premier vrai coup de buzz, nous avons compris qu'en tant que marque digitale, notre métier était, au-delà d'imaginer des produits, de créer du contenu pour intéresser et construire une communauté.

Depuis ce moment, nous avons mis en place une vraie stratégie éditoriale sur tous nos réseaux et inventons sans cesse de nouvelles idées autour de notre philosophie. Si vous voulez changer le monde, commencez par changer de slip !

LEE : Quelle erreur aurait pu vous être fatale et qu’en avez-vous appris ?

G. G. : L'un des enjeux principaux de notre métier est la prévision des ventes et la bonne organisation de nos fabrications dans un contexte de très forte croissance. Il faut être précis, réactif dans un monde industriel ou les délais sont difficiles à réduire. Nous avons plusieurs fois traversé des périodes critiques de trésorerie afin de pouvoir financer notre stock et notre croissance. 

La compétence de notre équipe et la confiance de nos partenaires industriels nous ont permis de toujours trouver des solutions. Sans ces bonnes relations que nous entretenons depuis le début avec nos fournisseurs, nous n'aurions pas pu grandir aussi vite.
 
LEE : Quel conseil donneriez vous à d’autres entrepreneurs aujourd’hui (que faut il pour réussir ?)

G. G. : De ne jamais lâcher ! Tout est possible. Nous sommes en train de réinventer la fabrication textile en France et de devenir en 5 ans l'un des premiers donneurs d'ordre textile Français ! Il parait qu'impossible n'est pas Français ;-)

source : business.lesechos.fr

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article