Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fimeco Baker Tilly Expert-Comptable Audit et Conseil

182.000 embauches en Aquitaine Limousin Poitou-Charentes

182.000 embauches en Aquitaine Limousin Poitou-Charentes

L'enquête sur les besoins de main d'œuvre (BMO) 2016 montre que 182.000 projets de recrutements sont en cours dans la région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes (ALPC), selon Pôle emploi. Soit une hausse de + 1,8 % par rapport à 2015 pour 3.200 projets supplémentaires de recrutements : une évolution nettement inférieure à la moyenne nationale (+ 5,1 %). L'évolution des besoins de main d'œuvre dans les  bassins d'emplois de l'ancienne région Aquitaine est légèrement inférieure à celle d'ALPC, avec une hausse de + 1,6 % des BMO, à 113.800 projets de recrutements (contre 112.000 en 2015).

Pourtant les bassins d'emplois d'Aquitaine sont ceux où la proportion d'établissements recruteurs est sans doute la plus élevée. Le chiffre peut paraître surprenant mais c'est ainsi dans le bassin d'emploi du Médoc (Gironde) que l'on trouve la plus forte proportion d'établissements recruteurs, soit 30,8 %. Trois des cinq bassins d'emploi où les établissements recrutent le plus se trouvent en Gironde. Après le Médoc viennent les bassins d'emploi d'Arcachon (26,9 %), de l'Est Dordogne (25,3 %), de Dax (24,8 %), dans les Landes, et enfin de Blaye (24 %), en Nord Gironde. 

En premier, les agents d'entretien

Sur les 182.000 projets de recrutements, 86.000 sont non saisonniers et les agents d'entretien de locaux occupent la première place du top 10 de ce palmarès, avec 4.900 embauches prévues, devant les aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine (3.800), les aides à domicile et aides ménagères (3.400), les aides-soignants (3.000), les conducteurs et livreurs sur courte distance (2.000), télévendeurs (1.900), attachés commerciaux (1.800), secrétaires bureautiques et assimilés (1.800), professionnels de l'animation socioculturelle (1.700), les serveurs de cafés et restaurants (1.700). A titre de comparaison, la BMO montre que par secteur d'activité, le total des projets de recrutements non saisonniers varie fortement. Ces derniers représentent 12 % des recrutements prévus dans l'agriculture et l'industrie agroalimentaire, contre 83 % dans l'industrie manufacturière, 87 % dans la construction, 51 % dans le commerce et 54 % dans les services. 

Plus de saisonniers en ALPC

C'est bien le secteur des services, avec 105.000 projets de recrutements, qui est à l'origine de la majorité des embauches prévues. Les emplois saisonniers représentent 52,9 % des besoins exprimés dans la région ALPC. Avec en tête les viticulteurs, arboriculteurs salariés et cueilleurs (15.600), devant les agriculteurs salariés et ouvriers agricoles (10.600), les serveurs de cafés et restaurants (6.300), les professionnels de l'animation socioculturelle (5.100), les aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine (3.900), maraîchers, horticulteurs salariés (3.800), ouvriers non qualifiés de l'emballage et manutentionnaires (3.300), agents d'accueil et d'information, standardistes (3.300), employés de l'hôtellerie (3.200) et agents d'entretiens de locaux (2.900). L'enquête souligne que le caractère saisonnier des projets de recrutement est très marqué en ALPC, avec une moyenne supérieure de 12,3 % à celle de France métropolitaine.

source : http://objectifaquitaine.latribune.fr

Partager cet article

Commenter cet article