Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fimeco Baker Tilly Expert-Comptable Audit et Conseil

Sur le marché du luxe, les clients sautent sur l’occasion

Sur le marché du luxe, les clients sautent sur l’occasion

Après le succès, en mars, de sa première vente parisienne de sacs à main de luxe – qui avait généré 2,5 millions d’euros, soit deux fois les estimations initiales –, Christie’s renouvelait l’opération mercredi 7 octobre.

La date ne doit rien au hasard. Il s’agit du dernier jour de la Fashion Week dans la capitale, qui réunit les amatrices de mode les plus fortunées de la planète. Avec cette fois-ci un parti pris sur 200 lots : la vente ne proposera que des sacs Hermès – les plus recherchés – et quelques bijoux signés de cette marque. Le tout est estimé entre 1,5 et 1,7 million d’euros. Le clou de la vente, un sac « Birkin » en crocodile blanc, devrait être mis à prix entre 50 000 et 60 000 euros.


Plus que jamais, certains produits de luxe sont considérés comme de véritables investis­sements, dotés de cotes très enviables. Signe que le marché existe et peut même devenir assez fou pour la poignée de sacs les plus demandés.

Selon une étude menée par le site spécialisé en articles de luxe d’occasion Collectorsquare.com, le « Kelly » d’Hermès a ainsi vu son prix moyen grimper de 240 % entre 2004 et 2014. Pour atteindre des pics prodigieux, comme en témoigne le montant stratosphérique de celui en crocodile rose orné d’un petit diamant, adjugé 202 000 euros à Hongkong en juin.
Ascension « fulgurante »


Il s’agit pourtant là uniquement de la partie émergée de l’iceberg. Si les sacs chics changent de main, ce n’est pas toujours pour faire un placement au moins aussi rentable que la pierre ou permettre à une cliente fortunée de ne pas attendre au minimum...

source : lemonde.fr

Partager cet article

Commenter cet article