Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fimeco Baker Tilly Expert-Comptable Audit et Conseil

En 2015, déploiement de la Garantie jeunes en Gironde et dans les Landes

En 2015, déploiement de la Garantie jeunes en Gironde et dans les Landes

En date du 1er décembre, François REBSAMEN, ministre du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social, a annoncé la poursuite du déploiement de la Garantie jeunes à 51 nouveaux territoires d’expérimentation.

Après le Lot-et-Garonne en 2013, puis la Dordogne, ce sont les départements de Gironde et des Landes qui sont retenus.
La Garantie jeunes est un dispositif inscrit au Plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté adopté lors du Comité interministériel de lutte contre les exclusions du 21 janvier 2013.

Il s’adresse à des jeunes NEETs (ni en emploi, ni en formation, ni en études), très désocialisés, souvent peu ou pas diplômés, sans ressource et en grande précarité.

L’objectif est d’amener 50 000 jeunes fin 2015 (100 000 en 2017) en situation de grande précarité à s’installer de manière autonome dans la vie active, grâce à un parcours dynamique d’accompagnement global social et professionnel, vers et dans l’emploi ou la formation.

Ce dispositif s’appuie sur un accompagnement individuel ou collectif intensif durant les premiers mois assuré par la mission locale, des expériences répétées de mise en situation professionnelle sous toutes les formes possibles (stages, petits jobs, apprentissage), un accompagnement individuel tout au long de l’année assuré par la mission locale et une aide financière mensuelle (montant équivalent au RSA).

Conçu dès janvier 2013, ce dispositif a permis à la France d’être la première à répondre à la recommandation du Conseil de l’Union européenne du 22 avril 2013 de créer une « Garantie pour la jeunesse » consistant à proposer « un emploi de qualité, une formation continue, un apprentissage ou un stage aux jeunes de moins de 25 ans, dans un délai de 4 mois suivant la perte de leur emploi ou de la sortie de l’enseignement », prioritairement aux jeunes sans diplôme et vivant dans des territoires où le taux de chômage des moins de 25 ans est supérieur à 25%.

L’Union européenne, par des dispositifs financiers comme l’Initiative européenne pour la jeunesse, ou le Fonds social européen, finance la Garantie jeunes à hauteur de 75 millions d’euros sur la période 2014-2015.

A terme, ce sont près de 4000 jeunes qui seront bénéficiaires de cette aide en Aquitaine.

Partager cet article

Commenter cet article