Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fimeco Baker Tilly Expert-Comptable Audit et Conseil

FabZat soutenue par Xavier Niel !

FabZat soutenue par Xavier Niel !

Créée, à Bordeaux, en février 2013 par Florent Pitoun et Mathieu Saint-Denis, la start-up FabZat, spécialisée dans l’impression 3D, vient de lever 600.000 dollars (environ 450.000 €) auprès d'investisseurs dont Kima Ventures, fonds d’investissement de Xavier Niel (Free). Elle prépare déjà la prochaine levée pour s’installer, en 2015, aux USA.
En un tout petit peu plus d'un an, la société FabZat a réussi à se faire une belle place dans le paysage de l'impression 3D français. Installée au cœur de la Cité numérique de Bègles (33), après avoir fait ses armes au sein de l'Auberge numérique (structure bordelaise gérée par Aquitaine Europe Communication), la société créée et dirigée par Florent Pitoun et Mathieu Saint-Denis compte aujourd'hui 8 salariés. Son modèle économique repose sur deux activités : un segment BtoC via la création de produits dérivés sous licence d'éditeurs de jeux vidéo comme AMA (filiale du studio Ubisoft) ou encore Bulkypix, et un axe BtoB, avec la production de prototype, de maquettes de professionnels du design, de l'architecture ou de l'industrie.

Ce modèle vient de séduire le fonds d'investissement Kima Ventures, propriété de Xavier Niel, patron charismatique de Free, qui a été un des plus importants investisseurs de cette levée de fonds de 600.000 dollars.

Cap sur une nouvelle levée de fonds


"Cette levée est importante financièrement car elle assure notre développement en nous apportant les moyens d'investir dans notre déploiement commercial, notre offre de services et notre parc de machines. Mais elle est aussi très importante car elle apporte un important éclairage médiatique sur notre société. Cette mise en lumière sur nos compétence et notre savoir-faire va nous aider à franchir tout de suite un nouveau cap" souligne Florent Pitoun.

Ce nouveau cap, c'est une deuxième levée de fonds qui est d'ores et déjà lancée. Cette fois, FabZat vise le million d'euros. "Une somme qui va pérenniser notre modèle en nous permettant de nous installer sur le plus gros marché au monde dans l'impression 3D : Les USA."


Un marché sur lequel FabZat va prendre place en 2015, en ouvrant, au cœur de la Silicon Valley, en Californie, une antenne permanente. "L'écosystème du jeu vidéo et des produits dérivés du jeu vidéo est très américain. Les grands studios de jeux sont majoritairement présents là-bas. Le marché est énorme, il faut y prendre place très vite." Le bureau américain sera dirigé par un des deux fondateurs. "Nous avons déjà un agent commercial aux USA, mais il est impensable de confier le déploiement aux USA à une personne jusque-là étrangère à la société. L'un de nous s'y collera ; pour le moment, nous n'avons pas décidé qui", assure Florent Pitoun.

Prendre de vitesse la concurrence


En revanche, ce que les deux dirigeants savent, c'est que le temps presse. Il faut réussir au plus vite cette nouvelle levée de fonds pour prendre place, au plus vite, sur le marché américain. Rapidité cruciale car la concurrence s'organise. "Nous avons démarré seuls sur ce marché de l'impression de produits dérivés de jeux vidéo. Mais désormais, nous avons trois concurrents en frontal, dont deux américains. Nous avons de l'avance que nous devons conserver. Il est donc important de se positionner en tant que leader le plus rapidement possible." En attendant, FabZat envisage de réaliser un CA 2015 compris entre 3 et 5 M€.

source : Objectif Aquitaine

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article