Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fimeco Baker Tilly Expert-Comptable Audit et Conseil

Ils cultivent les valeurs du sport pour leur cabinet

Ils cultivent les valeurs du sport pour leur cabinet

Qu'ils incitent leurs collaborateurs à la pratique sportive, sponsorisent des clubs locaux, ou encore invitent leurs clients à des manifestations-phares, les cabinets qui cultivent l'esprit sportif y voient un intérêt direct pour leur activité. Explications.

"Notre métier est un marathon !" Dans un sourire, Jean-Pascal Thorel, président du cabinet PTBG de Colombelles près de Caen (réseau Absoluce), fait le parallèle entre sport et profession du chiffre.

"Les valeurs du sport rejoignent celles de notre travail : pour être efficaces, nous devons avoir un bon mental, de la ténacité, cultiver la notion de collectif, être endurants". Par conséquent, la majorité des 30 collaborateurs de ce cabinet participe à des événements sportifs locaux (compétition de tennis, épreuves de course à pied, etc) sans compter les séminaires de fin d'année qui comportent tous du sport au programme. Même constat au cabinet Strego de Périgny, près de la Rochelle. "Le sport permet de mobiliser et de fédérer les salariés autour d'un projet commun", reconnaît Guillaume Marot, directeur du bureau. Les salariés de ce cabinet participent ainsi régulièrement aux courses de voile organisées par l'OEC de Poitou-Charente-Vendée : "Certains n'ont jamais fait de voile, mais ce n'est pas important. Ce qui compte, c'est de créer du lien et de partager une expérience enrichissante, sous la houlette d'un skipper chevronné". Mais le bureau Strego de Périgny ne s'en tient pas là : les collaborateurs se retrouvent chaque semaine pour pratiquer du football en salle, une activité initiée par Guillaume Marot. D'autres s'inscrivent au championnat de tennis interentreprises, tandis qu'une équipe de triathlon féminine s'est montée spontanément parmi les salariés.

A chaque sport ses valeurs

Dans un métier à responsabilité, où il faut évacuer le stress, l'agressivité de certains clients, la pression des délais, le sport apparaît donc comme une soupape de décompression.

Dans un autre registre, le sponsoring sportif pratiqué par les cabinets possède lui aussi des vertus, au premier rang desquelles : renvoyer une image positive et dynamique du sponsor. Le cabinet Fimeco Baker Tilly (Charente, Dordogne, Bordeaux) parraine ainsi le concours international de Jumping de Chalais, ainsi que le concours hippique de Jonzac. "Ce sont des événements phares, il nous paraissait normal d'y associer le cabinet", commente Jean-Michel Laidin, associé. Spectaculaire, l'équitation donne aussi l'occasion d'inviter ses clients dans un cadre agréable, et de faire passer des messages. Le cabinet Fimeco a ainsi eu l'occasion de sensibiliser ses clients au mécénat sportif et à ses avantages fiscaux. Le sport choisi a donc un impact sur l'image du cabinet, son message et sa communication au global. "Le rugby véhicule de belles valeurs de solidarité, d'engagement, de combativité, de fête", estime Guillaume Marot. Le cabinet Strego de Périgny est par conséquent l'un des sponsors du Stade rochelais, véritable institution locale, et dont les matches réunissent régulièrement 12 000 visiteurs, soit l'une des plus grosses affluences du championnat de Pro D2.

Une organisation serrée

Le football présente pour sa part l'intérêt d'être extrêmement populaire et apprécié du plus grand nombre.
"En revanche, si l'on veut toucher un public de chefs d'entreprise, le golf reste le sport idéal, explique Jean-Pascal Thorel. Nous relançons cette année un tournoi de golf pour nos clients, qui aura lieu à Omaha Beach et qui nous donnera l'occasion de pratiquer dans un cadre prestigieux, en toute convivialité". Le golf s'étant largement démocratisé ces dernières années, il est possible de le pratiquer en débutant complet, lors de formules d'une journée ou d'une demi-journée, avec l'avantage d'être au grand air dans un milieu agréable.

Enfin, certains cabinets bouclent la boucle en comptant dans leur portefeuille certains sportifs reconvertis en chefs d'entreprise : "Nous travaillons notamment pour Isabelle Autissier ou encore Serge Madec, tous deux champions de voile", révèle Guillaume Marot. Pour profiter des vertus du sport, encore faut-il une certaine organisation : "Je m'occupe du commercial et du marketing, donc je gère personnellement le sponsoring sportif, aidé par mon assistante, explique Jean-Pascal Thorel.

Bien entendu, les événements ont lieu en dehors de la période fiscale, afin que nous soyons pleinement disponibles". Affaire de détente, le sport est aussi affaire de concentration.

Par Olga Stancevic
Source : Actuel Expert Comptable du 25-04-2014

Partager cet article

Commenter cet article